Il était temps ! Le 22 juin 2020, les cinémas français ont pu réouvrir après près de 3 mois de fermeture obligée avec 14 films de réalisatrices dont 5 français.

Juin 2020

Après trois mois de fermeture due à la pandémie du COVID, les salles de cinéma françaises ont obtenu le droit d’accueillir enfin du public. 51 films plus des avant-premières, des coups de coeur, des programmations spéciales ont attiré à nouveau les spectatrices et spectateurs dans les salles. Parmi eux, 13 films étaient le fait de réalisatrices. Certaines sont françaises au moins d’adoption – Agnieszka Holland et L’ombre de Staline ou Marjane Satrapi et son biopic sur Marie Curie, Radioactive. Mais leurs films sont de production étrangère. Ils ne sont donc pas éligibles au Prix Alice Guy.  Dommage !

Les films de Juin 2020 - Prix Alice Guy

Alice Guy sur un tournage en décor naturel

Idem pour le documentaire américain que Pamela B. Green, Be Natural : l’histoire cachée d’Alice Guy-Blaché, a consacré à la première cinéaste au monde. Ou pour Mon nom est clitoris avec lequel les belges Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond explorent le plaisir féminin ! Notons que pour la première fois de l’histoire, trois programmes de films d’Alice Guy sont aussi diffusés dans quelques salles.

14 films de réalisatrices en juin 2020

Cinq films sont éligibles au Prix Alice Guy 2021. La plupart était sortie en salle en mars 2020 ou en VOD durant le confinement.

Les films de juin 2020 - Cine-Woman

Mon nom est clitoris de Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond

Le mercredi 24 juin 2020, neuf films sont sortis en salle dont un seul, l’algérien Parkour(s) de Fatma Zohra Zamoum, est réalisé par une femme. Rendez-vous en juillet 2020 pour une actualité des sorties mieux régulée.

Sorties du 22 juin

  • Filles de joie d’Anne Paulicevich et Frédéric Fonteyne
  • Trois étés de Sandra Kogut
  • Green boys d’Ariane Doublet
  • Yiddish de Nurith Aviv

Inscrivez-vous à la newsletter

Pour recevoir toutes les actualités du prix Alice Guy

Merci pour votre inscription !