Entourée de son équipe de Mignonnes, la réalisatrice Maïmouna Doucouré a reçu le Prix Alice Guy 2021 des mains du cinéaste Louis-Julien Petit et du journaliste Fabien Lemercier membres du jury.

Maïmouna Doucouré honorée

“C’est un grand honneur pour moi de recevoir ce prix qui porte le nom d’une pionnière du cinéma, a déclaré Maïmouna Doucouré en recevant son Prix Alice Guy 2021. La cérémonie s’est déroulée mardi 7 septembre 2021 au Max Linder Panorama devant près de 200 personnes. Une grande partie de l’équipe de son film dont quelques Mignonnes était présente.
Maïmouna Doucouré Prix Alice Guy 2021 - prixaliceguy.com

Maïmouna Doucouré brandit le Prix Alice Guy, entourée de son équipe de Mignonnes

“J’ai découvert Alice Guy, il y a environ trois ans, à travers un documentaire qui était présenté au festival EroÏn. Très peu de personnes avaient entendu parlé d’elle auparavant. Malheureusement trop peu, a-t-elle poursuivi. En la découvrant, j’ai été à la fois très admirative de son parcours et triste de voir à quel point elle avait été invisibilisée. Comme tant d’autres femmes qui ont marqué l’histoire. Ce prix participe à la faire exister dans l’univers culturel. Je suis si fière de le recevoir pour mon film et d’être ainsi liée d’une certaine façon à cette grande réalisatrice”.

Alice Guy pour l’éternité

“Aujourd’hui on rend hommage à Alice Guy à travers un prix de cinéma. Demain j’espère que ça sera une rue, une école, un monument… , a conclu Maïmouna Doucouré. Il n’y a rien de plus tragique pour un artiste que de finir dans l’oubli. Avec ce prix et en faisant découvrir les œuvres d’Alice Guy, on la garde avec nous pour l’éternité”.
Maïmouna Doucouré Prix Alice Guy 2021 - prixaliceguy.com

La lauréate Maïmouna Doucouré entourée du réalisateur Louis-Julien Petit et du journaliste, Fabien Lemercier, membres du jury 2021

 

En amont de la cérémonie de remise du Prix Alice Guy et de la projection du film primé Mignonnes, tout le monde a su apprécier le focus mis sur les compositrices de musique de films. A travers le travail d’Anna Anka Korbinska et de Li Siyi, qui ont chacune composé une musique originale sur les images du court-métrage Une Histoire roulante d’Alice Guy. Ensuite, a été projeté A fool and his money. Cette oeuvre de la période américaine d’Alice Guy date de 1912. C’est premier film de l’histoire à réunir un casting uniquement constitué d’acteurs afro-américains.

Maïmouna Doucouré a confié ses tops 5 de réalisatrices et d’actrices à Cine-Woman. Venez découvrir son parcours et ses choix.

Photos : Sylvie Castioni