Il a suffit d’un premier film, Papicha, pour que la réalisatrice Mounia Meddour rafle le Prix Alice Guy. Qu’en dit-elle ?

« Le Prix Alice Guy a une aura grandissante »

La cérémonie de remise du troisième Prix Alice Guy s’est déroulée le 10 septembre 2020 au Max Linder. Mounia Meddour était venue en force depuis le Festival de Deauville où elle était jurée. Toute son équipe était présente et ravie de se retrouver… avant de repartir sur de nouveaux projets. A ce propos, Mounia Meddour est déjà en pleine préparation de Houira, son prochain film dédié à la danse et qu’elle devrait tourner en mars 2021 entre Marseille et Alger. Elle a fini par trouver un moment pour nous parler du Prix Alice Guy

L'interview de Mounia Meddour, lauréate 2020- prixaliceguy.com

Mounia Meddour, lauréate du Prix Alice Guy 2020

Qu’avez-vous ressenti en devenant lauréate du 3ème Prix Alice Guy ?

Mounia Meddour : J’ai été particulièrement honorée de recevoir le Prix Alice Guy en 2020 tant la concurrence était rude. C’est un immense honneur !

En quoi ce Prix Alice Guy vous apparaît différent des autres prix ?

M.M : C’est un prix singulier en raison de la manière dont il est choisi : une première sélection ouverte au grand public, anonyme. Quelle fierté d’avoir ainsi été finaliste ! Puis ce jury, paritaire, professionnel, prestigieux…

Rendre justice à Alice Guy

Connaissiez-vous Alice Guy ?

M.M : Je connaissais de loin. On a offert à ma fille un petit livre sur les femmes qui ont marqué l’histoire. Elle y figure. Mais je n’avais jamais vu son cinéma. La cérémonie a été l’occasion de découvrir de ses films. Et la programmation était incroyable ! J’ai aimé la richesse, l’humour et l’ingéniosité de sa mise en scène. Elle réalisait un film par semaine ! Quelle rigueur, quelle intensité ! Son travail est si novateur et si drôle. Il faudrait encore plus démocratiser son travail !

Maintenant que vous en êtes une ambassadrice, acceptez-vous cette mission ?

M.M : J’ai désormais l’énorme fierté de pouvoir en parler avec bien de plus de connaissance… Et je l’ai fait lors des commissions du CNC en y soutenant un projet sur sa vie qui était présenté. Mais, personne d’autre ne connaissait Alice Guy ! C’est incroyable et tellement important de continuer à raconter son histoire.

L'interview de Mounia Meddour, lauréate 2020- prixaliceguy.com

L’équipe de Papicha, Prix Alice Guy 2020

Et que pensez-vous du Prix Alice Guy ?

M. M : Au Festival de Deauville où j’étais membre du jury, tout le monde en parlait. Les journalistes m’ont plus posé de questions sur le Prix Alice Guy que sur n’importe quel autre sujet… Là, j’ai vraiment pu mesurer son aura grandissante et l’importance du sujet qu’il met en évidence.

Propos recueillis par Véronique Le Bris

Mounia Meddour a confié ses tops 5 de réalisatrices et d’actrices à Cine-woman. Venez-les découvrir.

© François Tancré pour le Prix Alice Guy

Inscrivez-vous à la newsletter

Pour recevoir toutes les actualités du prix Alice Guy

Merci pour votre inscription !