C’est à Podesta Island d’une réalisatrice belge que revient le Prix Alice Guy-FID 2021, remis à Marseille le 25 juillet 2021. Félicitations à Stéphanie Roland !

Terra incognita

“L’absence est terrifiante et parfois nous avons besoin de la combler en racontant des histoires”. Ainsi débute Podesta Island. Stéphanie Roland, sa jeune réalisatrice plasticienne au départ, a été formée au Fresnoy. Elle nous invite à un voyage à travers les mers et le temps vers Podesta Island, une île fantôme située au large des îles chiliennes tantôt découverte ou rayée des cartes.

Podesta Island, Prix Alice Guy-FID 2021 - prixaliceguy.com

Podesta Island de Stéphanie Roland, Prix Alice Guy-FID 2021

Présenté dans la sélection Flash du 32e FID de Marseille, Podesta Island, d’une durée de 23 minutes, a séduit le jury dédié. Il était  composé cette année de la réalisatrice canadienne Sofia Bohdanowicz, de l’espagnol Pela del Alamo, directeur artistique du Festival International du Film Curtocircuito et du critique français Jacques Kermabon. A les entendre, le choix a été compliqué tant la compétition Flash était variée. Elle accueillait 18 films courts dont 10 réalisés par des femmes et candidats à ce titre au Prix Alice Guy-FID.

Un palmarès fourni

La beauté des images tournées en Mer du Nord, l’univers onirique, la construction de ces fantômes auront eu raison de leur choix. A côté de ce prix, le même jury a remis deux autres récompenses. La principale revient au film hispano-venezuelien La sangre es blanca, film sur la corrida. Une mention spéciale a été accordée au colombien Mas alla de la noche. là encore sur des fantômes.

Prix Alice Guy-FID 2021 - prixaliceguy.com

Stéphanie Roland consacrée du Prix Alice Guy-FID 2021 lors de la cérémonie de clôture du 32e FID de Marseille, en présence du jury.

La cérémonie de clôture qui a duré plus de trois heures a révélé un palmarès du 32e FID de Marseille extrêmement fourni. Pour la première fois, des prix d’interprétations ont aussi été remis. Certains ont reçu des mentions spéciales. Retrouvez l’intégralité de ce palmarès.

En attendant la suite…

C’est la deuxième année que le Prix Alice Guy et le FID sont partenaires. Cette collaboration a pour but de mettre en avant le travail des réalisatrices et de les encourager à le poursuivre, grâce à la dotation du Prix Alice Guy-FID par le Ministère de la Culture. Rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition. Espérons d’ici là qu’une projection des films lauréats sera possible à Paris ou ailleurs.